Le guide de votre bien-être à domicile

Reiki

Le Reiki en pratique : déroulement d’une séance, profil des praticiens

reiki

© deanm1974 - Fotolia.com

Pratiquer le reiki nécessite de maitriser cet art thérapeutique. Ainsi, il est vivement conseillé de s’adresser à un praticien attentif et surtout diplômé afin de s’éviter les mauvaises surprises.

Une séance de Reiki en pratique

Généralement avant votre première séance, vous aurez eu un entretien avec le praticien, soit au téléphone lors de la prise de rendez-vous, soit en face à face avant le début de la séance afin qu’il puisse déterminer la nature des maux qui vous affectent et ainsi mieux orienter le soin.

Une fois cette étape passée, vous voilà prêt pour une séance. Vous devez vous allonger sur une table de massage ou un matelas en restant tout habillé. Toutefois, il est préférable que vous portiez des vêtements amples et que vous ôtiez chaussures, ceintures et bijoux afin de faciliter la circulation de l’énergie. Pour les femmes, il est conseillé de dégrafer le soutien-gorge.

Le praticien commence la séance par la tête pour redescendre vers les pieds. Il effleure certains points du corps (tête, cou, ventre, jambes, dos) par douze positions des mains (appelées moudras) très précises, qui fonctionnent en résonnance avec les méditations du praticien. Ces moudras couvrent les principaux organes et durent chacune à peu près cinq minutes (parfois plus). Encore une fois, il n’y a pas de manipulation physique, tout se passe à un niveau énergétique. Quelques patients ressentent d’ailleurs des picotements ou une sensation de chaleur durant la séance, signe que l’énergie est en train de circuler.

Certains praticiens créent une atmosphère relaxante en passant une musique dite méditative, ou en faisant bruler de l’encens ; d’autres préfèrent qu’il y ait un silence total afin de ne pas distraire l’esprit du praticien et du receveur. Le prix d’une séance est d’environ 80¤.

Formation des praticiens

En théorie, tout le monde peut devenir praticien en Reiki, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en médecine, ce qui peut expliquer certaines dérives sectaires. Les futurs praticiens doivent être impérativement formés par des maîtres Reiki. Si vous êtes intéressé, choisissez une formation en Reiki traditionnel labélisée Reikibunseki.

Vous pouvez opter pour une formation courte, l’apprentissage des différents cycles se répartissant sur une année, qui vous permettra de devenir praticien (pour enseigner, le cycle d’étude est de trois ans). Ces formations se déroulent en petits groupes afin de développer les échanges entre élèves (ressentis, expériences) et la mise en pratique des théories apprises en formation.

L’apprentissage de ces trois cycles diffère selon les centres de formation. Généralement, l’enseignement est divisé en trois parties d’une centaine d’heures chacune : théorie, pratique et une troisième, optionnelle, axée sur la relation du futur praticien avec les techniques qu’il a apprises. La partie théorique comprend les deux premiers cycles : la certification Shoden et la certification Okuden.

Certaines formations incluent un module de psychopathologie dans cette partie théorique. La partie pratique contient le troisième cycle (Shinpiden) et consiste à appliquer les enseignements théoriques des deux premiers cycles afin de rendre pertinentes vos futures séance en tant que praticien. La troisième partie bien qu’optionnelle est vivement recommandée.

En effet, elle met l’accent d’une part, sur la pratique par le praticien de la méditation Reiki qui permet une régénérescence énergétique, et d’autre part, sur la méditation en relation avec le receveur du soin Reiki : la résonnance de la méditation du praticien aide le patient à aller chercher au plus profond de lui-même pour développer ses propres potentiels et arriver à remédier à ses difficultés. Le prix de ces formations est de plus ou moins 1500¤.